Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Dans la cour des grandes ! - 26181729.jpg
La passeuse serbe Tanja Grbic sera toujours, en 2014-2015, la chef d'orchestre des volleyeuses raphaëloises.Adeline Lebel
Partager

Après trois années de purgatoire en Pro B, l’AS Saint-Raphaël VB retrouve l’élite avec l’ambition d’une 8e place synonyme de play-offs. Début le 25 octobre à Saint-Dié face à Nantes

Retour vers le futur pour les Raphaëloises ! Au terme d'une saison 2013-2014 aboutie, le club de la présidente Christine Girod s'invite à nouveau, après trois ans de pénitence, au festin des reines. Autrement dit au championnat de Ligue A.

Victorieuses de la coupe de France amateur (aux dépens de Vannes), vice-championnes de France de la Division élite féminine (seulement devancées sur le fil par Vannes), les Varoises retrouvent une compétition qu'elles ont très longtemps fréquentée.

L'axe France-Italie !

Pour atteindre leur objectif de maintien voire de play-offs, Giulio Cesare Bregoli et son adjointe Violaine Respaut ont misé sur la jeunesse et un axe France-Italie. Car pas moins de quatre Transalpines, la passeuse Francesca Lavorenti, les réceptionneuses-attaquantes Isabella Milocco et Irene Gomiero et la libero Rossella Giorgi, vont rejoindre dans le Var leur compatriote Silvia Bertaiola. Soit cinq Italiennes pour une Serbe, la passeuse Tanja Grbic et six Françaises.

Outre Tete Dembele et Christine Ngeleka déjà Raphaëloises la saison dernière, le SRVVB vient de s'attacher les services de l'attaquante internationale en provenance du Hainaut, Astrid Souply mais aussi de Léa Gastaut (réception-attaque), Sabrina Delahaye (pointue) et Marie-Rose Vakie (centrale). « On a un groupe jeune, donc on aura moins de pression,analyse Violaine Respaut. Il faudra saisir notre chance.»

Ces nouvelles recrues tenteront de faire oublier les Do Carmo, Gierak, Martinez, Szafraniec, Giardino, Bridja et Lourenço qui n'ont pas été conservées ou ont souhaité tenter une autre aventure.

Dans un championnat à 12 où ont été maintenus pour l'heure Le Hainaut et le Stade Français/St-Cloud (Quimper ne monte donc pas, Ndlr), les Raphaëloises ouvriront les 24 et 25 octobre par l'Open féminin à Saint-Dié-des-Vosges. « On aime bien ce rendez-vous,explique Christine Girod.On a hâte de retrouver le haut niveau.»Elles y affronteront les vice-championnes de France nantaises avant de se rendre à Terville pour la 2e journée et accueillir pour leur premier match de la saison à domicile Le Hainaut, le 8 novembre.

Quant aux derbies contre le RC Cannes et l'ES Cannet-Rocheville, ils auront respectivement lieu le 22 novembre à domicile, (retour le 7 mars) et le 6 décembre au Cannet (retour le 21 février).

 

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Le sport sur varmatin.com
Le vote
Le XV de France peut-il gagner contre les All Blacks ?
Le XV de France peut-il gagner contre les All Blacks ?
  • Oui
    34%
  • Non
    66%
Les dernières vidéos
Le vote
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
  • Oui
    61%
  • Non
    39%

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.