Publié le  - 21
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
médias ›12
miquette toulon
Samedi, des anciens marins ont rendu hommage à Miquette, la plus célèbre des prostituées du "Petit Chicago" à Toulon.Photo L.B
Partager

Samedi, des anciens marins ont rendu hommage à Miquette, la plus célèbre des prostituées du "Petit Chicago" à Toulon.

De cette petite brune, à la peau mate et aux formes généreuses, les anciens marins du «Bar des Choufs» n’ont gardé qu’un surnom. Elle s'appelait Miquette. Celle qui dépucelait toutes les arpètes", se souvient, hilare, un vieil élève de l’école des anciens apprentis mécaniciens de St-Mandrier.

Considérée - à tort ou à raison - comme la plus célèbre fille de joie du Petit Chicago, dans la basse-ville de Toulon, Miquette a tellement marqué les esprits des marins que ces derniers ont installé, ce samedi, une plaque à son nom, devant le bar des Cinq parties du monde ! « Miquette, c'était la légende de la rue Chevalier-Paul.

Elle était bien connue des marins ayant séjourné à Toulon dans les années 1950-80 », précise le Nîmois Jean-Christophe Acault, président du comité « Le bar des choufs ».

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
16/05/2013 à 09h52

En français, on traduit Requiescat in Pace par « Repose en paix » (REP) Merci pour la minute culturelle. Les services funéraires acceptant le RIP (Relevé d'Identité Postale) devenu à ce jour le RIB. Paraitrait que cela aide pour un meilleur voyage. Sur ce...

16/05/2013 à 09h45

Merci 9h39 ... je me perds décidément dans ces formules. Et puis, sans le latin etc. etc. ♫♪

16/05/2013 à 09h14

Je ne l'aurais peut-être pas formulé ainsi 8h14 ... Mais tout y est ! mdr

16/05/2013 à 08h14 | 1

Effectivement Lisette, il y aurait comme des urgentistes de la condoléance. De plus en France, restons français et dans la charte : alors c'est, Reposez en Paix (REP) et non RIP pour Rest In Peace. Ceci n'étant naturellement qu'un avis personnel car il devient à force lassant de lire ces coureurs de rubriques nécrologiques quand ce n'est les petites colonnes des procès pour viols ou aggresions sexuelles à prescrire et oublier.

16/05/2013 à 08h07

Enfin, on affiche les bienfaits de cette dame. Mieux qu'un anti-dépresseur ou un anxiolytique, mieux que les saouleries, elle devait savoir et avec dextérité, relever les morals à 6 heures. De plus, en terme de confidences, une vrai ministre de l'intérieur.

13/05/2013 à 10h20 | 1

Je trouve cela plutôt "touchant" ... et rien ne dit qu'elle n'est plus de notre monde ... Au mieux une retraite bien méritée, apparemment. Donc pas de RIP prématuré !

12/05/2013 à 21h43 | 1

ça au moins c'est original et simple comme un bonjour.Très bonne initiative.

Reycar83
12/05/2013 à 18h46 | 1

<<Miquette>> on peut lui rendre hommage sans honte. C'était le noyau d'affection recomposé pour le jeune marin prêt à affronter les océans et qui avait laissé derrière lui famille, amour, amitié.

12/05/2013 à 15h18 | 1

Bien écrit "Remaurd", Toulon c'est Toulon et même si comme beaucoup de Toulonnais d'aujourd'hui je ne suis pas d'origine toulonnaise, j'ai fréquenté le "Petit Chicago" dans les années 65 -67, c'était "encore" quelques chose de formidable. Il y avait de tout, du bon et du moins bon, mais au moins les marins étaient "chez eux". Moi je fréquentais un bar, rue Charles Poncy. Bravo à Ceux qui ont posé cette plaque.

12/05/2013 à 13h02 | 1

J'ai connu Miquette, et j'aurais du y être pour l'inauguration, mais malheureusement trop loin de Toulon.. je peux vous dire que c’était une Femme honnête et jamais elle n'aurait trahi personne, elle avait du respect pour tous les jeunes que nous étions et elle nous considérait tous comme ses hommes. Ce n'est pas une plaque qu'elle mérite mais une statue. A l’époque il y avait une guerre entre les "vraies filles" de Toulon car c’était leur quartier et celles qui étaient envoyées de Paris, Marseille ou d'ailleurs pour tapiner dans le secteur, et plus d'une fois certaines ont essayé d'usurper le surnom de Miquette pour essayer de racoler ceux qui ne la connaissait que par des "on dit".. Miquette a été une Femme (avec un grand 'F') bien plus respectable et surement mieux considérée que beaucoup d'autres car elle savait nous faire voir son attachement et son amitié, et en retour elle avait toute la Marine de Toulon pour elle. Une chose significative : Demandez aux Marins de l’époque quel était l'amiral qui était préfet maritime de Toulon, personne ne s'en souvient ! Par contre, demandez-leurs qui était Miquette... tous vous répondront "La reine des quéquettes !" Car c’était son véritable surnom (et elle aimait ce titre!) et tout le monde la connaissait, tout le monde l'aimait et la portait dans son cœur, même si les soirs de bordée nous n’étions pas toujours tendres. Cette plaque dit la vérité : aux marins reconnaissants et tout est dit dans ce mot : RECONNAISSANTS. où que tu sois Miquette, personne ne t'oubliera.

Votre ville,
votre idée

Soutenez ou contestez
celles de vos concitoyens...

Le vote

Une du jour

 
Agence de Toulon
ZAC Besagne, bâtiment A
83000 Toulon
Tél. 04.94.93.31.00
Fax : 04.94.93.31.21
toulonloc@nicematin.fr
Les dernières vidéos
A suivre

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.