Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Jean-Claude Mas sommé de payer l'ardoise de P - 27720124.jpg
Jean-Claude Mas (à gauche) et Claude Couty, lors du procès pénal à Marseille en avril 2013.
Partager

Ce mardi, quatre ans ferme ont été requis en appel devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence, contre le patron de PIP âgé de 76 ans. Les avocats de la défense prendront la parole (apriori, ce mercredi) et concluront un procès qui devrait se terminer au plus tard jeudi – avec un jour d’avance sur le calendrier prévu.

Chaque jour, plusieurs dizaines de femmes sont venues s’asseoir dans la grande salle du Palais des congrès, pour assister aux débats. 

Le scandale avait éclaté en 2010, avec la découverte de la fraude par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps, devenue depuis l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé). Environ 30.000 femmes sont concernées en France et plusieurs dizaines de milliers d'autres à l'étranger, où PIP exportait 80% de sa production.

En décembre 2013, après un mois de procès et six mois de délibéré, le tribunal correctionnel de Marseille avait condamné le président fondateur de Poly Implant Prothèse, Jean-Claude Mas, 76 ans aujourd'hui, à quatre ans de prison, 75.000 euros d'amende et une interdiction définitive d'exercer une activité dans le domaine de la santé et de gérer une société. Les quatre autres cadres dirigeants de PIP poursuivis avaient été condamnés.

Jean-Claude Mas, qui comparaîtra libre, son appel étant suspensif, était poursuivi pour tromperie aggravée --le caractère aggravé étant lié aux risques pour la santé encourus par les porteuses-- et escroquerie à l'encontre du certificateur allemand TÜV, qui n'avait jamais décelé la supercherie. Ses co-prévenus comparaissaient quant à eux pour les mêmes chefs ou pour complicité.

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Les dernières vidéos
A suivre
Le vote
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
  • Oui
    61%
  • Non
    39%

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.